Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour du Congrès des Maires de France

Publié le par Sébastien

Je viens de passer deux journées très instructives au Congrès des Maires de France à Paris.
Couplé au salon des Maires et des collectivités locales, ce Congrès permet aux Maires et Présidents de communautés d’échanger sur certains sujets d’actualité (réformes des finances des collectivités locales ou dans le domaine scolaire, bilan et avenir de l’Intercommunalité…) mais aussi de rencontrer nombre d’entreprises partenaires des communes de France dans de multiples domaines.
Je retiens quelques leçons des échanges auxquels j’ai pu assister :
- Lors de la table ronde consacrée aux réformes dans les écoles, j’ai pu constater que les difficultés que nous avons rencontrées lors de la mise en place du service minimum d’accueil (SMA) dans les écoles sont largement partagées. Je n’ai pu compter le nombre d’intervention de collègues Maires qui faisaient remonter à quel point ce dispositif n’était pas applicable. Mais le fait qu’une large partie des Maires présents quitte la salle pour signifier leur mécontentement est un symbole fort de la gravité de la situation.
- Le débat sur l’avenir des intercommunalités a mis en lumière quelques questions qui se posent aujourd’hui alors que le fait intercommunal est désormais présent sur tous les territoires : Quelles évolutions sur le mode d’élection des délégués communautaires pour tenir compte des pouvoirs importants dont disposent aujourd’hui les communautés ? Quelle cohérence entre les services restant de la compétence communale et ceux qui relèvent de communauté ? etc. Cette question sera un sujet de débat important dans les mois et années à venir.
- Le discours de clôture du Président de la République, répondant à la résolution générale de ce Congrès, m’a laissé pour le moins perplexe… Nous avons d’abord assisté à une longue tirade d’autosatisfaction sur l’action de notre Président dans le cadre de la crise économique et financière actuelle. Puis, Nicolas Sarkozy a répondu (« en toute franchise » selon lui) aux points relevés dans la résolution du Congrès. Je ne peux pas dire que j’ai été convaincu… Un des rares points positifs a été l’évocation d’une Bretagne à 5 départements : j’espère que ces quelques mots aideront à un tel rapprochement.

Commenter cet article