Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recensement, dynamique démographique et urbanisme

Publié le par Sébastien Miossec

Il y a quelques jours, l’INSEE rendait publiques les nouvelles populations légales des communes de France, datées de 2009. Désormais, c’est chaque année que ces chiffres sont mis à jour, avec deux années de décalage, à partir de différentes données mais pas d’un recensement général (plus d’informations ici).

La presse locale s’en est fait l’écho, ce qui est bien normal, mais de façon différente. Ouest France a comparé ces nouveaux chiffres au dernier recensement de 1999, comme le recommande l’INSEE. Par contre, Le Télégramme a comparé les années 2008 et 2009. Du coup, les impressions laissées sont différentes. En effet, lors du dernier recensement général, Riec-sur-Bélon comptait 4008 habitants. En 2008, la population est évaluée à 4162 habitants contre 4148 en 2009. Cela donne donc une hausse de 3,8% en 10 ans et -0,3% sur un an.

Cela voudrait-il dire que Riec-sur-Bélon recule en termes de dynamisme démographique ? Je ne pense pas que ce soit une tendance forte et les derniers chiffres de l’urbanisme pour 2011 me paraissent rassurants.

En effet, après deux années de recul, les permis de construire accordés sont en forte hausse en 2011 (63 opérations soit +80%). A noter qu’une de ces opérations concerne un permis de construire pour 10 logements rue de Bannalec pour des habitations adaptées aux personnes âgées. Notons également que parmi ces données, le nombre de permis pour des maisons neuves a plus que doublé (24 contre 11 l’an passé).

Autre signe positif, l’augmentation importante des ventes dans l’immobilier ancien (+64% en deux ans). Cette hausse correspond notamment aux mutations de biens dans les zones agglomérées.

Concernant les autres demandes d’urbanisme (déclarations préalables, certificats d’urbanisme, permis d’aménager…),on constate une certaine stabilité de l’activité.

Ces données d’évolution de la population confirment toutefois qu’il est temps que le nouveau PLU devienne exécutoire afin de permette le lancement de nouveaux projets d’habitat, privés et/ou publics. Comme cela a déjà été annoncé, la municipalité va « prendre sa part » en portant rapidement ses efforts sur les espaces situés autour de la salle polyvalente, des terrains au cœur du bourg, stratégiques pour un développement harmonieux de notre commune.

Commenter cet article